Jusqu’à récemment

Jusqu’à récemment, il n’était pas possible pour les membres du personnel du secteur public de louer un vélo d’entreprise en échange de leur salaire (brut), ce qui est maintenant populaire dans le secteur privé. Depuis décembre, le gouvernement flamand a approuvé une approbation de principe de la possibilité pour les organismes (semi-)publics d’échanger volontairement des jours de vacances, une partie de la prime de vacances ou une partie de la prime de fin d’année contre un vélo. Un vélo de leasing personnalisé et fiscalement avantageux est désormais également accessible pour le secteur public. Et ce sont beaucoup de gens. Pensez aux autorités locales, à la police, aux pompiers, à la CPAS, à l’éducation, à TEC… Mais aussi la SNCB, la Poste, les hôpitaux et les bibliothèques…

Leasing de vélos dans le secteur privé et maintenant public

En tant qu’employeur du secteur privé, vous pouvez proposer à vos salariés un vélo d’entreprise de 3 manières. Par ordre de popularité croissante, vous louez un vélo et le mettez à disposition de votre salarié:

  1. Sans leur faire payer quoi que ce soit.
  2. Et de facturer un petit coût sur le salaire net de votre employé. Il peut s’agir du coût total du leasing du vélo ou d’une partie de celui-ci.
  3. Et laissez votre employé échanger une partie de son salaire brut pour compenser le coût de la location du vélo.

La dernière option est de loin la plus populaire auprès des employeurs en raison de l’avantage fiscal dont ils peuvent bénéficier, ainsi que leurs employés.

Lors du leasing d’un vélo, l’employeur et l’employé conviennent en fait qu’un vélo sera mis à disposition en échange d’une déduction sur le salaire. Ceci est considéré comme un avantage extralégal. Jusqu’à récemment, une telle flexibilisation des salaires n’était pas possible dans le secteur (semi-)public.

Concrètement, cela signifie que dans les administrations (semi-)publiques, seulement une déduction sur le salaire net (c’est-à-dire après les déductions obligatoires du salaire brut telles que l’impôt sur les salaires et les cotisations de sécurité sociale) était possible pour le leasing d’un vélo. Pour le membre du personnel, cela n’a entraîné que peu ou pas d’avantages financiers.

Mais cela va maintenant changer. Avec la nouvelle approbation de principe, les employeurs du secteur (semi-)public pourront toujours introduire de la flexibilité au profit de leurs employés. Les vacances, (une partie de) l’indemnité de vacances (système du secteur public), ou (une partie de) la prime de fin d’année peuvent être échangées contre un vélo et des accessoires de vélo (comme le budget de service pour l’entretien du vélo ou des accessoires tels que les sacs de vélo ou un GPS de vélo).

Populaire: “3 fonctionnaires sur 10 veulent un vélo de société”.

Le leasing de vélos en tant qu’avantage extra-légal est désormais une réalité pour les fonctionnaires. Ils le demandaient déjà depuis un certain temps. Chez o2o, nous avons reçu des demandes spontanées de fonctionnaires ces dernières années. Les recherches menées par Acerta montrent que 30% de tous les fonctionnaires (statutaires et contractuels) sont intéressés par la location d’un vélo par l’intermédiaire de leur employeur. Plus de 80% d’entre eux sont prêts à renoncer à 20 euros de leur salaire. 14% d’entre eux paieraient même leur prime de fin d’année!

Dans les autorités locales, les membres du personnel vivent plus souvent à proximité de leur lieu de travail. Cela fait du vélo un choix évident ici plus qu’ailleurs. Dans d’autres organisations semi-publiques, il y a souvent un lien avec la situation locale (bibliothèque, police et pompiers, éducation…). La liaison locale fait du vélo un choix logique pour de nombreux employés du secteur (semi-)public. Chez o2o, nous sommes très satisfaits des nouvelles évolutions au sein du gouvernement flamand.

Maintenant que la bicyclette est fiscalement avantageuse dans le secteur (semi-)public et peut également devenir de plus en plus personnalisée, nous attendons un grand nombre de nouvelles bicyclettes sur la route et donc un impact positif sur les routes belges.

Dans le sillage de ces prédécesseurs

Jusqu’à présent, il était extrêmement difficile pour les autorités publiques d’offrir à leurs employés un vélo de société par le biais d’un contrat de leasing de vélo. Logiquement, seules quelques organisations publiques ont une politique cycliste. Néanmoins, o2o a fait preuve de créativité et, en collaboration avec le département RH de AZ Jan Palfijn, Woonpunt Mechelen et Politiezone Pajottenland, nous avons pu faire monter à vélo un grand nombre de leurs employés.

AZ Jan Palfijn est un hôpital public et est donc soumis à une législation spécifique en matière de gestion du personnel et de rémunération.

Comment Commencer?

Pour l’instant, tout n’est pas complètement clair.

Le dossier doit encore être négocié avec les syndicats et un prestataire de services externe doit encore être désigné. Après l’approbation finale par le gouvernement flamand et la publication de la décision au Moniteur belge, le règlement peut entrer en vigueur. En attendant, nous vous offrons plus de clarté sur vos options sur la base de témoignages et d’un entretien personnel.